Nos produits
Offres spéciales

Code promo

PrestaShop
Avis clients

Avis clients

Créer un devis à partir de ce panier
Comment installer une bâche sur un toit ?

Comment installer une bâche sur un toit ?

Bien que nous vous conseillions très fortement de ne pas installer votre bâche sur votre toit vous-même pour d’évidentes raisons de sécurité, nous allons vous décrire les différentes étapes. Cela pourra vous permettre de vérifier le travail de vos prestataires et de mieux comprendre leurs interventions.

Voici les différentes étapes pour bien fixer la bâche sur votre toit.

Outil et équipement requis :

  • Échelle et équipement de sécurité (harnais, longe et mousqueton)
  • Appareil photo ou smartphone
  • Ruban à mesurer
  • Bâche de format approprié
  • Pièces de bois minces types tasseaux
  • Outil pour enlever les débris (comme une pelle à bardeaux)
  • Clous ou vis

Les 6 étapes à suivre

1. Inspection et mesure

Tout d'abord, votre couvreur devra inspecter le toit afin d'identifier les zones nécessitant une protection par une bâche. Cette inspection peut être réalisée en utilisant une échelle, en se déplaçant directement sur le toit avec un harnais de sécurité, ou en utilisant un drone. En utilisant un ruban à mesurer, le couvreur évaluera la surface de la bâche requise pour couvrir les parties endommagées du toit.

2. Prendre des photos

Il est recommandé de demander à votre couvreur de capturer des images des dommages sur le toit pour les transmettre à votre assureur. Ces photos doivent être prises avant la pose de la bâche et avant tout nettoyage des débris, sauf si le nettoyage est nécessaire pour une meilleure visualisation des dommages.

3. Choisir sa bâche

Votre couvreur sélectionnera une bâche adaptée à votre toit. Étant donné qu'elle doit couvrir une zone plus large que celle mesurée, la bâche doit être de dimensions supérieures. Idéalement, elle devrait également être assez longue pour atteindre le faîte du toit, permettant ainsi à l'eau de pluie de s'écouler sans obstruction sur les deux versants du toit et évitant toute infiltration sous la bâche. Si, au contraire, l'eau venant du sommet du toit heurte le rebord de la bâche légèrement plus bas, elle risque de s'infiltrer en dessous. 

Le choix de la robustesse de la bâche (et donc du grammage, voir cette article pour plus d'informations) dépendra du délai prévu avant que les travaux de réparation ne soient effectués par votre couvreur, ou de la possibilité qu'un autre épisode de mauvais temps survienne entre-temps.

Nous vous conseillons d’utiliser des bâches spéciales bâche de couverture avec un grammage au minimum de 200g/m². Vous pouvez opter pour une bâche armée 170g/m² et mieux encore, une bâche PVC. Retrouvez ces produits dans les liens ci-dessous. 

4. Nettoyer les débris

Par la suite, votre couvreur devra nettoyer votre toit de tout débris, y compris les clous et les bardeaux endommagés. Sinon, ces débris pourraient obstruer les gouttières ou entraver le bon écoulement de l'eau, entraînant ainsi d'autres dommages.

5. Installer la bâche

Pour déployer et positionner la bâche sur la zone endommagée, au moins deux couvreurs sont nécessaires. Si la bâche choisie est autoadhésive, ils devront retirer la pellicule protectrice pour la coller au toit. Bien que l'installation de bâches autoadhésives puisse être complexe, elle ressemble à celle des membranes de protection contre la glace et l'eau, que les couvreurs maîtrisent bien. Il est à noter que les bardeaux situés sous la bâche autoadhésive devront être remplacés ultérieurement, car une partie de leur granulat sera perdue. 

Si la bâche choisie n'est pas autoadhésive, votre couvreur devra effectuer des étapes supplémentaires pour assurer sa fixation. Nous allons le détailler dans l’étape suivante.

6. Fixer la bâche

Pour sécuriser la bâche en utilisant des clous ou des vis, il est nécessaire d'enrouler ses bords autour d'une pièce de bois qui servira d'ancrage. Cette étape permet de stabiliser les bords de la bâche afin de les empêcher de battre au vent. De plus, en plantant directement des clous dans la bâche, celle-ci risquerait de se déchirer facilement à ces points

En enroulant la bâche autour d'un morceau de bois, la tension est répartie sur toute sa longueur, ce qui la rend moins susceptible de se déchirer.

En fonction de l'ampleur des dommages, il peut être nécessaire d'ajouter d'autres poteaux en bois pour assurer une fixation adéquate de la bâche. Ces poteaux doivent être positionnés de manière stratégique pour prévenir la formation de poches d'eau. Par exemple, ils ne doivent pas être parfaitement horizontaux, mais plutôt inclinés de sorte que l'eau puisse s'écouler vers l'extrémité la plus basse.

7. Clouer ou visser les pièces de bois

Une fois les bords de la bâche enroulés autour des montants de bois, votre couvreur les fixera en les clouant ou en les vissant sur le toit. Étant donné que les clous et les vis doivent être enfoncés directement dans les bardeaux, ceux-ci devront être remplacés lors des travaux de réparation ultérieurs du toit. Cependant, cette démarche en vaut la peine car elle vous évitera d'autres infiltrations d'eau.

Comment faire en présence d’une fenêtre ou d’une cheminée ?

Protéger le toit à l'aide d'une bâche devient plus complexe lorsque les dommages se trouvent à proximité d'une pénétration, comme une cheminée, un évent de plomberie ou une fenêtre de toit. 

Alors qu'une fenêtre de toit peut facilement être recouverte par la bâche, il serait risqué de faire de même pour un évent ou une cheminée. 

Généralement, les couvreurs font un trou dans la bâche pour accommoder ces éléments, puis la scellent tout autour avec du ruban adhésif. L'utilisation d'un ruban adhésif de qualité et résistant à l'eau est très importante. Certains types de ruban adhésif ne collent pas suffisamment à la maçonnerie ; dans ce cas, votre couvreur fixera la bâche au solin de la cheminée.

Combien de temps peut-on laisser une bâche sur le toit ?

Idéalement, il est recommandé de laisser la bâche en place le moins longtemps possible. Cependant, tant qu'elle est en bon état, sans déchirure, et qu'aucune infiltration d'eau ne se produit en dessous, il est possible de la laisser en place. 

La durabilité de la bâche dépend de sa robustesse et des conditions environnementales auxquelles elle est exposée. Si vous avez des inquiétudes concernant l'efficacité de votre bâche pour protéger votre maison, il est conseillé d'en informer le couvreur qui l'a installée. Il pourra évaluer si des changements sont survenus depuis sa mise en place initiale.

Conclusion

Vous savez désormais comment on fixe une bâche sur une toiture. Notre méthode différera peut-être de celle de votre couvreur sur quelques points mais l’essentiel est là.

Nous le répétons une dernière fois pour des raisons de prudence, mais il est évident que l’installation d’une bâche sur une toiture doit être faite par des professionnels. 

Laisser un commentaire